petale-header-page-fondation

Raison d’être

La raison d’être de la Fondation Cémavie est créer les meilleures conditions du « bien vivre et bien vieillir » des personnes âgées dépendantes. Sa mission est sociétale et participe au développement d’un regard plus solidaire sur les personnes âgées en sensibilisant le public, les acteurs politiques et économiques aux besoins des aînés, de leurs familles et des professionnels du vieillissement.

Nous sommes des créateurs de solutions de vie concrète ! 

Notre mission est, en effet, d’inventer, de mettre en œuvre et d’améliorer les conditions du « bien vivre et du bien vieillir » des personnes âgées dépendantes, dans l’écoute et le dialogue avec nos résidents, leurs proches et nos collaborateurs. 

Cette mission sociétale, portée par nos valeurs humanistes – solidarité, responsabilité et respect des personnes – constitue le socle sur lequel la Fondation Cémavie a construit son projet institutionnel. 

Notre vision, mission, savoir-faire et nos valeurs ont fait l’objet d’un travail collectif de formalisation présenté ci-dessous et qui synthétise notre engagement en matière de responsabilité sociétale, pleinement intégrée à la stratégie de la Fondation Cémavie.

« Bien être » : une approche basée sur la symétrie des attentions Résidents/Professionnels

Dans le cadre d’une politique RSE, cette réflexion intègre des exigences professionnelles (qualité et ergonomie des espaces de travail, haute technicité médicale, maîtrise des coûts, ) et environnementales (écoconstruction et rénovation écologique, choix des matériaux et des prestataires, performance énergétique, proximité des transports collectifs…). 

L’ensemble de nos établissements, et du siège, sont en outre équipés de systèmes de visioconférence dans le but de limiter nos déplacements, coûteux sur le plan environnemental et pour la qualité de vie de nos salariés. La visioconférence facilite le déploiement de la télémédecine. 

Au même titre que le résident doit être placé au cœur de la démarche des établissements, le professionnel doit être également (re)mis au centre du dispositif. Conscient de cette impérieuse nécessité, notre démarche repose sur la symétrie des attentions. En effet, on ne peut attendre d’un collaborateur qu’il soit bientraitant si lui-même est mal traité parce qu’il travaille dans un bâtiment inadapté, parce qu’il subit des cadences non adaptées, parce que l’organisation ou le management imposés sont insupportables et inefficaces. 

Au sein de la Fondation Cémavie, nous sommes particulièrement attentifs à la qualité de vie au travail des salariés. Dans notre métier plus que dans tout autre, se sentir bien dans son environnement professionnel est essentiel.  

Dame âgée se levant d'un sofa avec l'aide d'une soignante

La formation occupe une place centrale, comme la valorisation des acquis de l’expérience qui est un outil puissant de reconnaissance professionnelle ainsi que de promotion au sein du parcours professionnel. Les soignants comme les personnels administratifs ou hôteliers doivent être en permanence conscients de la valeur de l’accompagnement qu’ils apportent au résident. 

Cette posture bienveillante suppose une forte empathie partagée par ces professionnels ; elle impose également une grande connaissance de ce que ressent une personne en perte d’autonomie. Ne plus pouvoir se mouvoir de façon autonome, avoir des difficultés de vision, de manipulation des couverts… autant de défis du quotidien à relever par une personne pour laquelle le moindre geste est entravé. 

C’est là toute la philosophie de notre démarche bientraitance. Nous considérons que la bientraitance est le cœur de métier de chacun de nos professionnels. Nous savons également à quel point cette ambition est forte et impose un travail de tous les instants, une remise en question permanente de nos pratiques ainsi qu’une grande humilité.  

« Autonomie » : contribuer à l’autonomie et au pouvoir d'agir des Résidents

L’enjeu de la bientraitance, du « prendre soin » et du respect des personnes sont au cœur des valeurs de la Fondation CémavieNotre démarche du prendre soin est constamment réévaluée et questionnée à l’aune des évolutions sociétales (orientations sexuelles, croyances, comportements alimentaires…). A l’écoute des résidents et de leurs proches, nous adaptons le soin à la personne, en intégrant ses attentes et ses besoins, afin de permettre à chacun de s’accomplir, se développer de manière autonome, se faire plaisir dans un cadre bienveillant et convivial. 

La plupart de nos établissements ont engagé et mis en œuvre la méthode Montessori. Avec cette méthode Montessori, le personnel des Résidences de la Fondation fait attention aux interactions de chacun avec les autres personnes âgées résidentes dans l’EHPAD et encouragent la création d’une communauté dans laquelle chaque personne âgée a son rôle à jouer en fonction de ses capacités. 

« Bien vieillir » : contribuer positivement au bien-vieillir des Résidents et être créateur de lien social

La qualité de vie et le « bien vieillir » des résidents passent par la création d’espaces leur permettant d’habiter l’établissement, en prêtant une attention particulière au confort, à l’accessibilité, à la fonctionnalité et à l’adaptabilité des bâtiments, ainsi qu’à l’ambiance domestique des chambres et des parties communes (exemple : possibilité de personnalisation en Ehpad). Nous considérons, en effet, que l’adaptation parfaite des bâtiments aux résidents qu’ils accueillent est une condition sine qua non pour proposer le meilleur hébergement et les meilleurs soins. Le bâti est essentiel à la réussite de notre démarche globale « prendre soin et accompagne ». 

C’est la raison pour laquelle, nous avons conçu des résidences modernes comme de nouveaux quartiers à taille humaine, implantées au cœur des villes ou villages, permettant aux résidents de garder facilement une activité sociale et des contacts avec l’extérieur. 

La Fondation Cémavie développe également des alternatives à l’entrée en maison de retraite avec des dispositifs de renfort au maintien à domicile. Il s’agit de logements locatifs adaptés aux attentes et aux contraintes des personnes âgées valides, autonomes ou présentant des déficiences physiques légères. 

Les établissements de la Fondation Cémavie valorisent un accompagnement global, qui prend en compte différents paramètres, au-delà des actions d’accompagnement en soin apportées : 

  • Le lien social ; 
  • Les liens familiaux et l’environnement du senior ;
  • Le respect des rythmes et des attentes individuelles ; 
  • Le lieu de vie comme un véritable « chez soi » ; 
  • L’importance du choix et la préservation du libre choix ; 
  • L’enjeu des libertés ; 
  • Promouvoir la participation de la personne dans les décisions qui incombent son parcours de vie, d’accompagnement et de soin. 

La Fondation Cémavie considère le développement de l’animation et de la vie sociale dans ses établissements et services comme l’une de ses priorités. Il s’agit notamment d’offrir à chaque personne accueillie un accompagnement individuel qui valorise sa participation, recherche l’implication de son entourage et crée les conditions d’une véritable vie sociale. 

Dans l’objectif de tisser du lien avec et autour de la personne, la Fondation développe une politique d’animation et de vie sociale qui est basée sur l’ouverture de ses établissements à la vie de leur quartier et de leur cité. 

Ses équipes de professionnels et de bénévoles proposent des animations et activités qui favorisent les relations intergénérationnelles et incitent les proches des personnes accueillies, ainsi que les habitants du quartier ou du voisinage à entrer dans les établissements.  

« Acteur local engagé » : être un acteur de proximité et du développement local

En favorisant le lien social et intergénérationnel, la Fondation Cémavie, par son activité et ses actions, s’engage au développement économique et social local et coopère étroitement avec l’ensemble des acteurs locaux. 

La Fondation Cémavie se veut être un acteur essentiel de la vitalité des territoires sur lesquels ses établissements et services sont implantés. Elle participe chaque jour à l’activité économique desdits territoires en tant qu’employeur mais aussi en tant que partenaire privilégié des pharmacies, des commerces et des entreprises. Elle assure également, grâce à des partenariats avec les acteurs sociaux et les institutions du département, un rôle primordial dans le tissu local et social. A ce titre, nos établissements mettent, lorsque cela est possible, à disposition des communes et des associations locales leurs équipements de façon à créer une activité sociale intense, qui casse le sentiment de réclusion que peuvent avoir les personnes accueillies. 

« Achats responsables » : s’engager dans une démarche d’achats responsables

La fonction Achats est au cœur du fonctionnement de la FondationElle constitue un axe important d’amélioration de la performance économique de la Fondation. Elle est en contact avec les autres fonctions et l’environnement de la Fondation, notamment avec ses fournisseurs. C’est également un très bon vecteur de sensibilisation et de changement des pratiques, tant en interne qu’en externe, sur l’ensemble de sa chaîne de valeur. Cette démarche obligera la Fondation Cémavie à raisonner en « coût global » et à appréhender l’ensemble des coûts liés à l’usage du produit ou du service acheté. 

Chaque jour, 300 personnes de la fondation Cémavie prennent soin 
de plus de 600 résident·e·s au sein des établissements qu’elle gère.

Aller au contenu principal