petale-header-page-expertise

Gestion et pilotage budgétaire

Face aux nouvelles exigences règlementaires, la Fondation Cémavie a développé une expertise dans le domaine de la gestion financière 

Notre expertise

  • Négociation de CPOM (Contrat Pluriannuel d’Objectifs et de Moyens)

Six de nos huit établissements sont actuellement sous CPOM. Nous avons mené avec les autorités de tarification les négociations sur les objectifs qualitatifs (qualité de prise en charge des résidents, politique de ressource humaine …) et également quantitatif (coupes PATHOS, plan pluriannuel d’investissement …).  

Certains établissements de la fondation ont des projets immobiliers majeurs, nous avons en concertation avec les autorités, proposé des mécanismes financiers permettant de limiter les impacts sur le prix de journée. 

 

  • Benchmark d’indicateurs de gestion entre établissement (activité, coût de revient par section tarifaire, équilibre financier, taux d’encadrement etc…) 

  •  Etats règlementaires (ERRD et EPRD) et les éléments d’analyse financière qui en sont issus (Fonds de Roulement, Besoin en Fonds de Roulement, Capacité d’Autofinancement, trésorerie prévisionnelle …)  
  • Construction des budgets et des plans pluriannuels sur 5 ans  
  • Contrôle par un Commissaire aux Comptes : préparation des dossiers de révision, support à l’intervention … 

Notre offre d’accompagnement 

Une gestion et un pilotage budgétaire ne s’improvisent pas d’autant que les enjeux/impacts à saisir sont complexes. Les directions d’établissements doivent donc la formaliser en passant par quelques étapes clés comme : 

  • GMP et PMP : éléments vitaux du financement des EHPAD 

Stratégie de négociation et de créations des postes dans le cadre de la mise en place progressive des CPOM. 

  • Budget prévisionnel – Méthodologie et spécificités pour la préparation budgétaire d’un EHPAD 

Problématique du « reste à charge » du résident et contraintes économiques des départements sur le secteur PA (EHPAD) : impact sur les tarifs fixés pour les établissements habilités à l’aide sociale. Questionnement autour de la « déshabilitation » à l’aide sociale. 

Taux d’occupation : bien évaluer son activité (selon les différents modes d’accueil), le turn-over, les hospitalisations. 

  • Optimisation des coûts d’exploitation et de structure des EHPAD 

Principaux postes de charges après la masse salariale : alimentation, prestation blanchisserie, achats produits incontinence, dispositifs médicaux. Quelles mutualisations, optimisation des achats via des contrats groupes/adhésions à des centrales d’achat spécifiques aux EHPAD. 

Nous pouvons vous accompagner en vous apportant notre expertise  !

Aller au contenu principal